Patrick Mboma

Consultant


  • Footballeur international camerounais

P A T R I C K  M B O M A
Ancien Joueur de Football Internationnal

Né le 15 novembre 1970 à Douala (Cameroun) Patrick Mboma intègre le Camp des Loges à 19 ans, base du Paris Saint-Germain. Il intègre tout d’abord l’équipe de Division d’Honneur parisienne puis l’équipe réserve évoluant en Division 31. Entre 1990 et 1992, il inscrit 29 buts en 36 matchs.
Barré par George Weah, David Ginola, Amara Simba ou encore François Calderaro, Mboma se fait prêter à La Berrichonne de Châteauroux. Après une première saison en D2, le club est relégué en raison de la refonte de la Division 2 qui passe de deux poules de 18 clubs à une poule de 22. Il fait une seconde saison à Châteauroux où il inscrit 17 buts et est champion de France de 3e division en 1994.


Il revient à Paris où il montre sa percussion et son efficacité, inscrivant deux buts lors du tour préliminaire retour de la C1 contre les Hongrois du Váci FC Samsung. La saison suivante, il est prêté un an au FC Metz. Après un début de saison contrarié par une blessure, il finit fort en remportant la Coupe de la Ligue 1995-19961.

P A T R I C K  M B O M A
Son Palmarès

Patrick Mboma part pour le Japon avec la seule volonté de réussir. Contrat revu à la hausse, confiance absolue donnée par les dirigeants, il débarque à la pointe du Gamba Osaka dans les meilleures conditions. Vingt-cinq buts en vingt-huit buts, il est élu meilleur joueur du All Star Game après avoir conduit sa modeste équipe à la seconde place du classement après avoir finit second meilleur joueur du championnat 1997 derrière l’intouchable Dunga.

Ses exploits arrivent sur le bureau des dirigeants du Cagliari Calcio où Mbmoa atterri à quelques mois du Mondial français qu’il joue en tant que milieu de terrain. Il passe deux ans en Sardaigne à jouer le maintient en inscrivant quinze buts et part pour le Parme FC1 qui vient de perdre l’Argentin Hernán Crespo. Dans ce club, il y a des stars comme Fabio Cannavaro, Lilian Thuram ou Gianluigi Buffon. Les blessures à répétition, les allers-retours avec sa sélection le bloquent et le pénalisent, il quitte Parme au bout d’une saison et demie.

P A T R I C K  M B O M A
Son Palmarès

Mais en 2000, il vit la meilleure période de sa carrière lors de la CAN 2000 qu’il gagne avec le Cameroun. Depuis longtemps dans l’ombre Roger Milla, le Cameroun pose sa patte sur le football continental, et même au-delà. Accompagné du jeune, Samuel Eto’o, Patrick Mboma s’en va conquérir le monde, lors des Jeux olympiques d’été de 2000 à Sydney. Surprise en début de tournoi, la sélection ajuste tour à tour le Brésil en quarts et l’Espagne en finale. Une année en or pour le footballeur, qui décroche, par la même occasion, le Ballon d’or africain. En bonus son coup de ciseaux retourné en amical contre la France au Stade de France. Il figure alors parmi les 50 éligibles au Ballon d’Or de France Football remporté cette année-là par le Portugais Luís Figo.

Le Cameroun récidive deux ans plus tard, et remporte la CAN 2002 et dispute une Coupe du monde 2002 décevante. Mboma est alors le meilleur buteur de l’histoire du pays, en attendant les exploits de Samuel Eto’o.
En 2004, il prend sa retraite internationale après la CAN 2004 où le Cameroun se fait éliminer en quart de finale. Mais lui termine meilleur buteur de la compétition.

Facebook
Twitter